VIDÉO GAY le TOPVersion MOBILE


SketboysArabes et Blacks TTBMMinetsPA GAYSportifsGaySMCrunchBoyFrench TwinksActeurs pornoTop Vidéos GayDomiAddictWebcams


Après l'effort le réconfort

La gym c'est super mais il y a des régions qu'elle n'entretient pas bien et il faut surveiller ça de près avec son pote de gym...

Commentaires

Ajouter un commentaire
  • Kamel le 2017-Feb-05 08:51:58 Kamel a dit

    Quand on me parle de racaille c'est toujours à lui que je pense (Kamel) . Il est brun les tifs courts 25a 180 75k musclé sec bien dessiné et sportif, il fait de la boxe et je sais surtout qu'il est bien zeubé (20*6) c'est le lascar bogosse qui en fait kiffer plus d uns…
    rnIl a une caisse un peu pourrie, mais Bon, sa l'empêche pas de rouler avec. D'ailleurs aujourd'hui il est venu en métro la caisse doit être en panne.. Il a 2 ans de zonzon à son actif, pour coup et blessure à cause d une bagarre à la sortie d'une discothèque. C' est un mec qui lui aurais cherché la merde en lui disant qu'il se serais taper sa meuf, bref une histoire de gars quoi, le mec c'est retrouvé kao avec plusieurs jours d hosto.Après tout, c'est normal si tu vois Kamel . c'est le pure bogosse celui qu'on lâche pas comme as, donc forcement sa branche grave dans tout les sens …
    Moi je le kiffe et il le sait, mais avec lui il faut prendre son temps ce n'est pas le style de gars facile qu'on prend a la petite cueillere…
    Il me propose de bouger avec lui pour passer voir un pote qui lui doit de l'argent du coté de St Denis. C'est parti, je lui dis oui et je l'accompagne. Pendant le chemin il me parle de ces vacances.
    Kamel a bougé à Alger histoire de voir sa famille et ses cousins et pour profiter du pays de la mer et du soleil. Là-bas il fait souvent près de 40degres, la mer est vraiment belle et moi la plage que je kiffe là-bas c'est (ZERALDA) le rdv des lascars sous les tentes... Lui me dit qu'il s'est surtout reposé car il était souvent accompagné de sa famille. Ca fait un baille qu'il ne l'as pas vue.
    Kamel a bougé souvent à la mer avec des potes, mais n'as pas eu trop de temps pour se trouver de quoi se vider le zeub, sauf un week-end où il sortait en boîte pour se choper de quoi manger…. (Tu vois de quoi je parle) Il me raconte sa soirée et son plan cul avec une meuf rencontrée là-bas. Une Suisse venue en vacances pour la première fois à Alger. Il se met à rire et me dit crois-moi qu'elle vas s'en rappeler de ces vacances à Alger.
    Il a dû sûrement lui donner de gros coup de teub à cette salope... Je lui raconte les miennes et nous voilà arriver chez son pote (Farid) 88 rue st Denis.
    "Slt ça vas?" Farid nous propose de boire un verre et l'on s'installe. Il nous sert à boire un bon thé à la menthe, bien de là-bas et nous propose de fumer un joint . Kamel et lui on l'air de bien se connaître on parle de tout et de rien. Il a l'air vraiment sympa pour vous le décrire.
    Il est beau 1/90 85k 22a brun les yeux noirs est vraiment trop sex… Après une demi-heure passée chez son pote Kamel décide de bouger et nous voilà repartir.
    "Salut Farid", je lui dis le regardant droit dans les yeux. Kamel me dis que c'est un bon pote plutôt trankill qu'il aime bien. C'est cool, je vais pouvoir le revoir … Une fois dehors et voyant qu'il pleut je lui propose d'aller dans un endroit trankill tout près d'ici pour aller fumer un joint. C'est un immeuble désaffecté près de Châtelet les Halles, un endroit où j'ai souvent l'habitude d'aller pour fumer. C'est plutôt trankill, personne pour te déranger et plutôt cool pour des plans sex .On bedave le joint et je me mets à le mater comme un ouf mais l'air plutôt trankill comme à chaque fois qu'on se voit. J'ai déjà fait plusieurs plans avec lui, mais il ne se met pas à genoux comme as lui. Il faut motiver ses envies surtout qu il sait que lui aussi est bien équipé (20*6).
    Il m'as déjà pompé, mais préfère d'abord les plans luttes, les corps à corps, histoire de s échauffer avant de niquer …. Il me prend la main gauche et la pose sur la braguette de son jeans, quand tout à coup j'ai une putain de gaule que j'ai dû male à maîtriser et je le vois regarder avec un sourire du coin de l'œil. Je me lève et lui baisse le pantalon et me met à le pepom avec un mouvement de la main droite histoire de le branler en même temps pendant que je le pompe, il me touche ma bosse et se mets à me toucher les fesses. Je lui enlève la main d'un air style :vas y touche pas à ça, reste trankill! ou c'est moi qui fait m'occuper de ton cul cousin!
    Et c'est là où Kamel me sort la teub du survet et se la mets dans la bouche, on est parti pour une pipe bien auch et chaque coup de langue qui me donne me fais monte un peu plus la sauce en plus j'ai les couilles bien pleines aujourd'hui. Ca fait 3 jours que j'ai pas tirer mon coup. Je lui demande s' il veut que je lui lèche le cul et il me demande d'abord de me le faire. Ok c'est parti je me retourne et il m'écarte les fesses avec ses deux grosses mains et passe sa langue entre ma raie. Il joue bien avec sa langue le salopard et puis je lui demande d'arrêter et de me lâcher le sien.
    Il me dit vas-y viens le chercher et je le retourne pour lui prendre le cul avec mes mains. Je lui crache quelques petits mollards pour y faire pénétrer plus facilement mes doigts. Je le vois l'air plutôt cool et j' en profite pour lui mettre le 3em doigt sans problème et là Kamel me dit "Oh cousin, je suis bien auch là tu veux qu on bouge chez toi?" Non pas maintenant, j'ai ma meuf à la maison et j'ai franchement pas trop le temps là pour passer un bon moment je lui propose de se voir demain soir. Dommage, lui ne peut pas recevoir car il vit encore chez ses parents.
    Ok pas de problème, je lui dis, je serais chez Farid demain…Alors appelle moi quand tu pourras .
    On se rhabille et on fume ensemble un dernier joint. Mon tel sonne, ma meuf qui me demande de rappliquer au plus vite donc je prends la fuite et promet à Kamel de le rappeler demain vers 20h chez Farid…
  • GANG BANG A MARSEILLE le 2017-Feb-06 11:03:07 GANG BANG A MARSEILLE a dit

    J’arrive à la cité phocéenne , et c’est vrai qu’y a un côté cité à Marseille. Une ville où les lascars sont rois ! Gare saint Charles, mon pote Kamel me propose de venir squatter avec lui dans sa piaule. Après le délire qu’on s’est tapé dans le TGV, je sens que mon séjour à Marseille va vite partir en couilles. Melka a un studio pourrave derrière la gare dans un vieil immeuble décrépi. Les murs sont couverts de tags et le sol de brulure de clopes, comme quoi, y’a pas que dans les barres HLM que les racailles refont la décoration. On pose nos sacs et on décide d’aller faire un tour à la plage de la Canot histoire de pécho une lopsa pour s’amuser un peu.

    Ca chauffe ici, y’a un pur soleil qui tape et la plage est blindée de cefrans qui virent au rouge écrevisse sous les rayons puissance 10. Des meufs trop bonnes, des keumés baraqués, tous le boule à peine couvert à se faire dorer la pillule, putain cette ville me chauffe bien !Kamel avance trankil en marcel, bermuda et claquettes de marque et il se la pète un max avec mes Police sur le nez. Il tombe sur deux potes à lui avec un p’tit céfran. Il me présente Rachid et Nasser, deux bêtes de gossbo bien bronzé, carré d’épaules, de la vraie racaille du sud. Les keumés nous explique qu’ils vont faire un tour au garage en nous montrant le céfran d’un clin d’œil. Mon pote me balance un sourire de vicelard et on rejoint la petite équipe pour une tournante histoire de bien démarrer la journée. Trankil ces petites vacances improvisées !

    On se retrouve sur les quais au milieu des entrepôts. Durant tout le trajet, on a bien speedé entre nous pendant que le p’tit céfran suivait sans broncher. Il doit avoir un peu les j’tons. C’est un p’tit minet de 21ans, un gringalet à s’envoler sous un coup de mistral et je me dis en le mattant qu’on va lui démonter sa race. Avec quatre rebeus cailleras comme nous, il va se rappeler longtemps de son passage sur les quais de déchargement. On atterrit dans un entrepot désafecté. Trop cool ici : des graphs plein les murs, un vieux matelas pourave qui traine dans un coin entouré de fauteuils éventrés. J’ai l’impression qu’ils doivent pas s’ennuyer ici mes zincous de Marseille.
    A peine arrivé et Rachid pousse le céfran sur le matelas d’un coup de pied dans le dos façon boxe anglaise. Le minet se vautre le nez dans le matelas taché de pisse et de sperme. Il baisse les yeux et commence à se déssaper en tremblant malgré la chaleur de ouf qu’il fait sous le toit en taules.Cash, Nasser baisse son bermuda estampillé croco et vient coller sa teub sous le nez du keumé. Il a bon zobde 19cm hyper large avec une paire de couilles de taureau. Le cefran se jette sur le morceau et biberone comme un affamé.

    Rachid se tourne vers moi et me lance avec son accent du sud :
    - « Wesh couzin, bienvenue au paradis de Marseille ! ici on est les rois »
    Et il sort sa queue direct pour balancer un grand jet de pisse sur la lopsa qui sursaute de surprise quand elle comprend ce qui lui arrive. Kamel a sorti sa queue et se branle et il me chope par l’épaule pour me rouler une pèle. Pendant ce temps, Nasser a coincé la tête du céfran et lui défonce la gueule à grands coups de reins. Rachid, après s’être soulagé, est passé derrière le keumé et lui enfonce trois doigts dans le cul en faisant tourner sa main. Le p’tit mec gueule de douleur et son cri résonne dans le hangard. Rachid a zeub énorme : 24cm facile, il va le déchirer. Melka a laché ma bouche et s’est calé à côté de oim pour matter le spectacle. Il me tate le paquet en se branlant la teub.

    Rachid pointe son engin à l’entrée du cul du keumé et lui enfonce d’un coup de rein puissant à moitié dans le boule. Son cri est étouffé par le zeub de Nasser qui lui défonce la gorge et il suffoque comme s’il allait étouffé. Je m’approche de Nasser et le céfran lache son zeub pour se jeter sur le mien. Il suce comme une vraie pute et s’active à bien mouiller ma teub pour se l’enfoncer direct au fond de la gorge. Rachid lui bourre le cul violemment pour faire entrer sa big teub bien au fond et la tête du céfran rebondit sur mon zboub qui lui tape les amygdales.
    Pendant qu’on s’éclate à bien gaver la lopsa par tous les trous, Nasser va rejoindre Melka sur un canapé foncédé, comme eux. Ils se vautrent l’un à côté de l’autre et se branlent mutuellement en mattant le méga show que je donne avec Rachid. Il fait une chaleur de ouf dans ce hangar et on ruisselle tous de sueur mais pas autant que la lopsa qui prend son iep et qui mouille comme une vraie chienne. Rachid a réussi à lui enfoncer son zob XXL à donf et ses boules viennent lui taper sur le cul. Le céfran passe sa tête entre mes jambes et me bouffe les couilles en gémissant comme une pute. C’est le kiff !

    Nasser vient me rejoindre et tend sa queue à la lopsa. Il chope nos deux teubs et les collent l’une à l’autre pour se les caler toutes les deux dans la bouche. Putain il en veut le keum ! Il arrive à gober un tiers de nos deux zeubs et je sens le gland circoncis de Nasser se frotter contre le mien dans la gueule du céfran. Rachid continue à lui éclater le fion en l’insultant et en lui claquant le cul. Il se retire et vient nous rejoindre en jetant sa capote. On lui lache la place et il se branle devant le nez de la lopsa pour balancer la sauce en pleine face. J’en profite pour passer derrière et je rentre direct dans son boule de chienne. Ma teub glisse comme dans du beurre et en deux coups de reins je sens déjà mes boules tapé sur le uc du keumé. Putain il doit avoir des kilomètres de bite au compteur celui là ! Kamel vient se pauser à côté de oim et entreprend de faire aussi rentrer son zeub. On cale nos glands ensemble et on force l’entrée du fion comme des oufs. L’anus s’écarte comme par magie et englouti la moitié de nos deux teubs. Le céfran hurle de douleur et Nasser le fait taire en lui enfonçant sa queue dans la bouche. Je suis grave cho et au bout de trois minutes, je me retire pour gicler de grands jets de sperme sur le cul imberbe de la lopsa. Kamel le lime encore un peu en lui étalant mon foutre sur le dos avec sa main. Il se retire et va rejoindre Nasser et tous les deux attaquent une bonne branlette devant la face du keumé démonté qui s’écroule sur le matelas. Les deux racailles se pausent à genoux devant sa gueule et lui envois une rasade de sperme sur la gueule en poussant des râles de fauves.

    Le céfran dégouline de foutre et a l’air au septième ciel. C’est alors que Rachid refait surface :
    - « bon allez les zincous, c’est une bone lopsa, il a bien méritté qu’on le nettoie »
    Et il reviens arrosé de pisse le céfran qui bouge même plus tellement on l’a démonté. Ils sont trop och les cousins de Marseille . C’est pas trop mon kiff d’habitude le trip uro mais la lopsa a l’air de kiffer et je peux pas lacher mes potes en fin de match. Je me pause en face de Nasser et de Kamel et on l’arrose tous les trois : nos teubs encore à moitié raide balance des jets de pisse puissant qui explosent sur le keumé déjà couvert de foutre. Il sa retourne sur le dos et se touche à peine sa petite teub qu’il se jouit dessus en gueulant comme une chienne. Il fait une chaleur de ouf dans ce hangard, un vrai sauna !On va tous les quatre s’écrouler sur le canapé pour méfu avant de retouner à la plage piquer une tête. J’ai les yeux scotché au plafond d’où j’aperçois un bout de ciel bleu azur. C’est trop puissant les tournantes avec les racailles de Marseille
  • BadBoy le 2017-Feb-12 09:35:34 BadBoy a dit

    Le Gang des Cagoules ont chopé un passif docile - partie 2
    Il me l'enfonce un maximum et maintient ma tête : je peux plus respirer, mais lui savoure et lâche un :rn"Waouh !" Une porte grince : la personne qui montait est arrivée à l'étage où elle habite ! On ne va donc pas se faire choper. Ouf ! "Oh la tepu, concentre-toi ! T'avais envie d'un renfort ? Mon zeb ne te suffit pas ?" Évidemment, je ne peux pas répondre, ayant la bouche pleine : je redouble alors d'ardeur pour lui montrer sur je kiffe grave sa grosse queue. Je couine aussi, pire qu'une salope. Il se baisse sur moi pour me titiller la rondelle ! J'adore. Je dandine du boule pour bien lui montrer que j'ai trop envie de me faire défoncer ! "Yep mec, j'ai pigé que tu veux ma queue ! Mais suce encore un peu, j'ai un truc à faire !" Il se baisse et chope son iPhone. J'espère qu'il ne va pas appeler tous ses potes : j'avais envie d'un plan tranquille, il est déjà tard... "Regarde-moi la pute ! Ouais, suce en me regardant. C'est bien..." Un flash ! J'ai pas prévu ça. Ok, je suis pas trop pudique comme gars, mais de là à ce qu'un mec masqué, que je ne connais même pas, puisse faire tourner ma face en train de le pomper, sa queue en gros plan devant mes yeux... Waouh non, je te jure, fallait pas ! "T'es à oim maintenant. Tu rejoins mon harem de tepu que je baise régulièrement. Sois content : c'est un privilège mec !" En disant ça, il bloque ma tête avec ses grandes mains et il se met à me limer les lèvres comme un fou. Son gland passe ma glotte à chaque aller-retour et vient taper contre le fond de ma gorge. Ça m'excite grave. J'oublie même qu'il a gardé son téléphone. "T'as envie que je te casse ton bon petit cul ? Faut le mériter !" Je fais un effort pour élargir encore un peu ma gorge, que ça glisse mieux, qu'il puisse me l'enfoncer encore plus profond. Là, dans un bon mouvement bien ample des reins, mon nez touche ses poils : sa queue est toute entière dans ma bouche, il a réussi.rn"Aller, t'es bien sage ! Tends bien ton cul... Par contre, je te préviens : je te prend à sec ! - Une capote quand même ? - T'es un malade ou quoi : bien sûr que je met une capote ! T'es beau, mais va savoir où tu fais tourner ton cul !" Il crache un peu sur ma rondelle et, sans prévenir, m'enfonce sa queue jusqu'à la garde ! Je vais pour crier mais il me met la main devant la bouche : "Ferme ta gueule, j'ai plus besoin d'elle ! Tu voulais te faire défoncer ? Je vais te satisfaire. Toutes les bonnes lopes qui rejoignent mon harem, je les fait jouir du cul !" Et là, c'est parti pour un pur rodéo dans mon boule. Il n'a aucune pitié mais il sait vraiment ce qu'aime un soumis dans mon genre ! Il pousse de petits grognements rauques. C'est un véritable fauve qui s'acharne pour m'élargir la rondelle. "T'es serré et bien ouvert à la fois, c'est un pur kiff !" Je suis trop content de son compliment. Du coup, je m'efforce de serrer et desserrer mon anus sur sa queue, pour lui donner de pures sensations ! Je veux faire jouir mon mâle, qu'il n'arrive plus à se contrôler et qu'il jute à flots ! "Wé ! T'es vraiment un dingue toi ! T'es la reine ! Tu vas pas être déçu !" En disant ça, il se met à sortir entièrement sa queue pour me la planter jusqu'à la garde, d'un seul grand coup de rein ! Je voulais contrôler sa jouissance, mais c'est lui qui va me faire cracher sans que j'ai eu à me toucher, tellement il est bon !rnTout d'un coup, son téléphone vibre. "Wesh mon pote, tu as reçu la photo ? C'est ma nouvelle lope. On est dans les escaliers. Ça te tente de nous rejoindre vite-fait ? On la ramène dans le sous-sol et on la fourre à deux ? T'es ok ?" Je n'ai pas entendu la réponse de l'autre. Il raccroche.
  • Reçois (Pays de la Loire, Nantes) le 2017-Feb-19 16:58:18 Reçois (Pays de la Loire, Nantes) a dit

    homme 33 ans de Nantes vous reçois pour me faire branler et sucer

Informations