VIDÉO GAY le TOPVersion MOBILE


SketboysArabes et Blacks TTBMMinetsPA GAYSportifsGaySMCrunchBoyFrench TwinksActeurs pornoTop Vidéos GayDomiAddictWebcams


DOG TRAINING A TES PIEDS

Benjamin, sneakers soumis accro aux pieds - Luco superbe sportif latin adepte des plans domination - Plan domination en laisse, écrasage du corps en skets et jockstrap

Plan Hard,Multi-ethnique,Bondage,Jalif,SNEAKERS

Commentaires

Ajouter un commentaire
  • Farid le 2017-Feb-05 10:40:58 Farid a dit

    Salam c'est Farid! Whaou, ça m'a fait un putain d'effet de voir malife racontée sur ton site . Mec ! Je pense à Abdel, ça va lui faire un de ses chocs... il va vouloir m'enfiler des kilomètres de teubs dans le cul, j'en bande d'avance cousin ! Alors comme je suis chaud je vais en profiter pour te raconter le premier épisode, celui ou Abdel m'a fait goûter sa teub,


    il y a un an. Abdel c'est un pote à mon zincou et il me connaît depuis que j'ai 10 ans peut-être. J'aurai jamais pensé qu'un jour je me retrouverais à genou devant lui à lui pomper le dard ! Enfin, c'était à la fin de l'été dernier, et alors que je vais pour rentrer à la case un soir, je me rends compte que j'ai perdu les clés pour rentrer chez oim. Je pense à mon père qui fait les 3 huit et à la dérouillée que je vais me prendre si je le réveille. Je me vois déjà à passer la nuit dehors quand Abdel arrive derrière moi. Il me fait sursauter le con et me demande ce que je fais à cette heure ci. Je lui explique et il me propose d'attendre chez lui. On arrive dans son studio et il déplie le clic-clac. On se boit une bière, puis deux, puis trois.


    Abdel m'impressionne vraiment. C'est un grand Barraqué très typé, pas canon mais vraiment viril et bien foutu. Il se désape pour se pieuter, et je reste bouche bée. Il a un slip bien rempli et j'ai l'impression qu'il bande à moitié. Son torse est bien dessiné et des épaules bien carrées, une vraie bête. Il voit bien que je le regarde et en se touchant franchement le paquet, il me sort "j'ai bien envie de me faire pomper" et se met à rigoler, moi je dois être rouge et j'ai la bite dressée dans mon jogging. Il me dit" pas toi Farid" alors je lui souris et il me sort "à moins que tu préfères avaler du chibre", je suis sur le cul et il vient à côté de moi et me met la main au paquet! "Ouais c est bien ce que je me disais, tu dois kiffer les mecs toi" je n'ai même pas le temps de répondre que j'ai jamais touché un mec qui s'enlève son slip et se fout devant moi la teub à la main


    "allez vas-y, te fait pas prier et suce ma grosse teub mon lapin" il bande à moitié mais déjà sa queue me semble énorme. Je la touche et instinctivement ma bouche vient gober son gland, il m'appuie sur la tête pour que je la prenne bien à donf et je sens son gros paf durcir et gonfler dans ma bouche. " Va suce bogosse après je vais te déchire le cul, tu vas kiffer " Je suis bien avec sa bite dans la gueule et je me mets à le pomper comme un forcené en malaxant son paquet de couilles "putain tu es un vrai pro de la teub, whaouu" il gémit et moi aussi.


    Ça dure un bon moment avant qu'il ne me fasse mettre au-dessus de lui en 69. et la il se met à me faire un truc incroyable, il se met à me bouffer le cul ! J'en jute aussitôt lui inondant le torse de foutre. " Et beh t'en manque ou quoi il continue à me travailler le fion avec sa langue pendant que je m'occupe de son zeub. Bientôt il me met un puis deux doigts dans le cul "putain tu as le trou serré toi, je vais te déchirer, mais t'inquiètes pas , tu vas kiffer" quant'il juge mon anus assez souple pour sa teub , il me met à 4 pattes et frotte son gros gland contre mon petit trou. Ça me rend fou et je me rends compte que jamais j'avais éprouvé cela avec une meuf.


    Il m'enfonce sa teub bien épaisse tout doucement après Que je lui ai avoué que c'était la première fois que je me faisais enculer. Il me déchire, et ça fait atrocement mal. Je lui demande d'arrêter et lui dit que je veux encore le pomper. Je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'il me fout le reste de sa teub d'un seul coup, j'en gueule, mais presque instantanément ma bite se dresse encore plus et je largue la purée encore une fois "t une petite salope toi, je vais bien te niquer mon frère, tend bien ton cul",je tends mon cul au maximum, je sens ses couilles me caresser le cul. Il commence à me pistonner d'abord doucement puis de plus en plus vite.


    Ça l'excite tellement Abdel de se taper un cul vierge qu'il largue la sauce au bout de 5 minutes. Il en beugle presque il reste bien calé au fond de mon trou et me branle doucement, je suis toujours raide "t'en veut encore hein, j'aimerais bien mes ça me chauffe trop le cul, alors il se retire et me demande de lui bouffer les yécous, je les déguste pendant qu'il se branle la queue à vive allure, je fais de même et nous jouissons quelques minutes après. Il me jute sur la tronche et me claque les joues de sa queue engluée de foutre. Je suis aux anges et l'on rigole. On va prendre une petite douche trankil et je me suis endormi la tête posée sur son torse velu. Le lendemain matin, Abdel me bien fait comprendre que ce qu'il cherche c'est uniquement des plans culs et de la discrétion. Je m'en fous car depuis, sa queue me comble et ca me suffit complètement. Farid
  • BadBoy le 2017-Feb-12 08:58:26 BadBoy a dit

    Mon rebeu hétéro 1
    Voici le récit de mon voyage à Lyon, ou j'ai eu la meilleure baise de toute ma vie.


    Je tchattais depuis quelques temps avec Saïd, un trentenaire qui avait vraiment du mal à s'assumer en tant qu'homo. En effet il était marié avec une nana avec qui il vivait et ça le rendait fou. Il habitait en Bretagne et moi en Auvergne. Mais un jour, il me dit qu'il se trouvait sur Lyon pour garder l'appart de son cousin. Je me suis dit que c'était trop beau pour que je laisse passer cette chance, j'ai donc pris mon billet direct sur le net et j'ai foncé à la gare en emballant deux ou trois trucs dans un sac.

    Une fois mon voyage terminé,j'arrive à Lyon, il fait nuit, je prend le métro. Saïd m'a bien donné l'endroit de rendez-vous. J'étais quand même un peu flippé du résultat, je me mettais à penser qu'il aurait pu me poser un lapin, mais il n'en était rien. En débouchant dans la rue qu'il m'avait indiqué, j'aperçois un homme de type marocain, super bandant avec sa chemise blanche cintré et son pantalon noir. Mon portable sonne et je l'entend. Il avait une voix terriblement bandante, un accent maghrébin qui ferait fondre n'importe quelle lope comme moi.

    Enfin il me fait signe, je me rapproche, enfin nous sommes ensemble sur le même trottoir. Et là, ma bite s'est immédiatement mise en érection. Il était encore plus sexy que sur les multiples sessions webcams que nous avions fait auparavant. D'une virilité renversante, je fretillais d'avance rien qu'en l'imaginant me pilloner le cul comme une brute, seul lui et moi dans l'appart de son couzin.

    Enfin nous arrivons après deux minutes de marche au seuil de l'immeuble, nous prenons l'ascenseur et là direct, il me saute dessus en m'embrassant langoureusement. L'excitation avait remplacé la fatigue du voyage et je n'en pouvais plus. Je profite de la montée de l'ascenseur pour tâter un peu la marchandise. Une bite énorme sous son pantalon, j'aurais aimé commencé à le sucer dans l'ascenseur, être sa lope, son objet pour un soir.

    Enfin nous entrons dans l'appartement. Je dépose mes affaires, je tremble de tous mes membres, je n'y crois toujours pas. Je fonce dans la salle de bain pour me rafraichir un peu, quand Saïd arrive et me surprend. Je suis presque à poil, le cul et la bite à l'air, il se met à me peloter de tout les côtés, il enlève sa chemise, laissant apparaître un torse musclé et viril avec les poils qu'il faut ou il faut. Je vais vraiment passer une bonne soirée.

    Je détache immédiatement son pantalon, je suce sa teub à travers son boxer humide de sueur, puis je l'enlève doucement. Son sexe m'apparait comme une bénédiction, je m'empresse de bouffer son gland et d'enfoncer son chibre entier dans ma gorge, je l'entend pousser des râles de plaisir et me dire des mots en arabe. Je ne comprend rien mais ça m'excite à mort. Se retrouver seul avec un rebeu viril marié et se faire baiser par tous les trous, mon rêve se réalisait.

    Pendant que je le pompe fougeusement, nous nous mettons totalement à poil, puis nous rejoignons le lit ou il continue de m'enfoncer sa bite au plus profond. Il règne sur moi comme jamais, je salive comme une grosse pute, j'aime ça. Il parcourt mon corps de ses mains viriles et m'empoigne le cul avec vigueur pour me préparer à l'assault de son braquemart. Mon trou s'ouvre déjà sous l'effet de l'excitation. Il me met des doigts qui rentrent tout seul, je n'en peux plus, je veux sa bite au plus profond de moi.

    Il se dépêche ensuite d'enfiler une capote, je me positionne en missionnaire pour bien acceuillir sa bite bien dure. Il me bouffe le cul bien comme il faut pour m'humidifier correctement et remonte pour me pénetrer instantanément. Je me relâche totalement, sa bite intègre immédiatement mon cul qui suinte déjà le plaisir. Je regarde son visage se crispant sous le bonheur provoqué par mon petit cul bien ferme, il me roule une grosse pelle bien baveuse tout en me bourrinant le cul comme un taureau. Il hurle de plaisir, je met mes mains sur ses fesses musclées pour attirer sa bite plus profond en moi.

    Il me dit que je suis sa pute, j'adore ça, je suis sa trainée, il me pillone, puis me demande de me mettre à quatre pattes. Je m'exécute sans hésiter, il se positionne et me rerentre à nouveau dans le fion, sa bite pénètre au plus profond avec une fougue bestiale, je suis entrain d'avoir un orgasme anale. La douleur du départ se transforme en plaisir. Je lui attrape ses couilles lisses et j'en profite pour tripoter son cul que je ne tarderai pas de bouffer plus tard.

    Je l'entend gémir de plus en plus, il me dit qu'il va cracher tout son foutre sur mon cul, il se retire, enlève la capote et en effet, il débita un litre de foutre bien chaud sur mes deux belles fesses bien rondes. Je lui dit immédiatement de me donner son cul à bouffer, je m'allonge et il se met sur moi, je lui mange la rondelle comme jamais, tout en lui bouffant les couilles. Lui continue de me foutre des doigts bien vigoureusement. J'en profite pour lécher aussi ses pieds de haut en bas, ce mec sent l'homme comme je n'en ai jamais vu auparavant. Puis je me met à gicler toute la contenance de mes bourses sur mon ventre, avec un soulagement immense.

    Nous nous remettons de nos emotions, en rejoignant la douche, je peux désormais parcourir la totalité de son corps ultra bandant. Nous nous lavons mutuellement, en s'embrassant. Je me remet à le sucer car je suis encore trop excité et je veux en profiter à fond. Une belle bite de rebeu bien profilée, un gland bien rose, des couilles parfaites, il ne tarde pas à rejouir de nouveau sur ma joue. Puis nous rejoignons la cuisine pour nous préparer un thé....


    Fin du premier épisode.
  • Recherche homme (Auvergne, Bromont lamothe) le 2017-Feb-28 16:00:01 Recherche homme (Auvergne, Bromont lamothe) a dit

    Bonjour je suis un homme de actif passif j'adore porté de la lingerie et je recherche un homme plus vieux que moi
  • Couple rech jh bi ou gay (Bretagne, Ploermel) le 2017-Mar-20 11:24:21 Couple rech jh bi ou gay (Bretagne, Ploermel) a dit

    Bonjour

    nous sommes un couple f/h, 35 39a, et nous recherchons un jh bi pouvant recevoir.
    (nous recherchons aussi un jh gay pour mr)

    a bientot

    bizz
  • Senior reçois (Bretagne, St allouestre) le 2017-Apr-25 16:20:52 Senior reçois (Bretagne, St allouestre) a dit

    senior, 55 ans, passif qui aime sucer lecher, caresser embrasser mec de 45 ans maxi, peux recevoir, dans maison, je vie seul. Faite moi proposition sur le tchat

Informations